Qualité de l’eau : les résultats des analyses PCB

Les PCB (PolyChloroBiphényles) sont des polluants qui diminuent le taux de fécondité des loutres. Ils pourraient expliquer pourquoi malgré les mesures de protection de l’espèce dans les années ’70, les populations de loutres ont continué de diminuer dans nos régions. Ces polluants sont maintenant interdits ; on les utilisaient notamment comme isolants électriques pour les transformateurs et les condensateurs, dans les batteries et les cicuits de refroidissement des frigos et congélateurs.

Etude des PCB dans les poissons

Les poissons concentrent les PCB dans leur graisse, c’est pourquoi ils ont servi pour l’étude.

Les pêches électriques ont été réalisées sur 12 stations par l’équipe technique du projet au Grand Duché de Luxembourg durant les mois d’août et septembre 2007. En Région wallonne, c’est l’administration DNF qui a pris en charge les grosses pêches électriques, tandis que l’équipe technique a réalisé les prélèvements sur les petits cours d’eau, soit au total 14 stations analysées. Nous avons choisi au moins 3 espèces par station parmi : la loche franche, l’anguille, le chevaine, et le barbeau. Pour certaines stations, nous avons dû nous limiter à 2 espèces, l’anguille et le barbeau n’étant pas présents. Les stations ont été choisies en fonction de données antérieures disponibles (1994 pour le GDL et 2003 en RW) afin de percevoir l’évolution des concentrations en polluants dans les poissons. Résultats issus des analyses réalisées par le projet LIFE

L’analyse des résultats montre des concentrations en micropolluants fort différentes en fonction des régions et du type de polluant analysé.

Résultats en Région wallonne et au Grand duché de Luxembourg

L’évolution des teneurs en PCBs mesurées en 1994 dans le cadre du premier projet loutre au Luxembourg montre une diminution des concentrations fort variable selon les espèces et les sites Natura 2000 concernés. En moyenne, les teneurs en PCBs ont diminué d’un facteur 4. Observons toutefois que sur la Wiltz les teneurs en PCBs sont stationnaires voire en très légère augmentation.

Les valeurs en PCBs observées en 2007 sont en général toutes inférieures au seuil critique de 145 ng/g de poids frais (PF) de poisson. Sur certains cours d’eau comme la Sûre (B+L), la Troine (L) et la Wark (L), les concentrations en PCBs sont en dessous du seuil de 50 ng/g de PF où on observe aucun effet négatif sur la loutre (voir annexe 2 pour plus de détails). Pour information, signalons que l’Arrêté Royal belge du 19 mai 2000 impose des valeurs inférieures à 0,75 ng/g de PF pour les denrées alimentaires. Ce sont donc essentiellement l’Our à Hemmeres et à Ouren en Belgique, et à Wallendorf au Luxembourg, l’Ourthe au Pont de Rensiwez, la Wiltz au Luxembourg qui posent problème pour la loutre (présence d’anciennes décharges et/ou de sites industriels à Bastogne et à Wiltz par exemple).

Pour en savoir plus

 

A télécharger
Etude de l’impact des PCBs et des métaux lourds sur la loutre
Document PDF - 495.8 ko - Ouvrir ce document - Ouvrir dans une autre fenêtre