Construction d’une catiche artificielle "en kit"

La catiche est le terrier de reproduction et d’élevage de la loutre. Les catiches artificielles visent à suppléer le manque d’habitat qu’elle rencontre parfois le long des cours d’eau. Dans le cadre d’un stage d’étudiants de l’école de La Reid, deux catiches ont été construites, dont l’une est un modèle original conçu par des spécialistes anglais.

Cette catiche a été installée sur une parcelle située à Hollange le long de la Strange, affluent de la Sûre. Le propriétaire est désireux de contribuer à l’amélioration de la biodiversité du milieu et de la loutre en particulier. Il s’agit d’un modèle issu de la collaboration entre l’entreprise Filcris Ltd., qui manufacture divers produits en plastique recyclé, et Chris Matcham, membre du groupe de spécialistes Loutre de l’UICN.

JPEG - 66.7 ko
Vue Sud-Ouest de la catiche
On aperçoit l’accès vers les terres

Le design ainsi obtenu prévoit une chambre dortoir de 60 x 60 x 45 cm, et 3 corridors d’une trentaine de centimètres de large, le tout ayant une dimension totale de 122 x 91 cm. La catiche a été conçue afin de permettre à la loutre de se reposer dans une autre pièce que les jeunes, pour échapper à leur "harcèlement". Deux accès matérialisés par des tuyaux en PVC mènent soit vers le cours d’eau, soit vers les terres.

Dans un premier temps, un trou d’une trentaine de centimètres de profondeur et aux dimensions de la catiche (+ quelques centimètres de battement) a été creusé à 2 mètres de la berge. Des tranchées nécessaires à l’installation des tuyaux ont également été déblayées.

JPEG - 69.3 ko
Montage de la catiche

La catiche a été montée en suivant les instructions fournies par le fabricant, les vis étant également comprises dans le "kit".

L’emplacement des piquets est ensuite marqué en enfonçant légèrement la catiche dans le sol, puis pré-foré à la bonne profondeur à l’aide d’un piquet marqué (inclus).

JPEG - 72.1 ko
Mise en place de la catiche
Une planche est utilisée afin de ne pas abimer la catiche

La catiche est de nouveau positionnée, puis enfoncée délicatement jusqu’à ce que les murs touchent le sol, en tapant méthodiquement sur les piquets à l’aide d’une masse et d’une planche interposée pour ne pas abimer le matériau.

Enfin, la terre est remblayée le long des murs et sur le toit, qu’on recouvre par les plaques de gazon mises de côté lors du terrassement pour parfaire le camouflage de l’ouvrage.

JPEG - 82.5 ko
La catiche une fois finie

La durée totale des opérations aura été de 2 heures environ, le montage de la catiche en lui-même ne prenant que 10 minutes.

Quatre étudiants de 5ème Nature et Forêt de l’école provinciale de La Reid, encadrés par un ouvrier forestier du département Nature et Forêt (DNF) du cantonnement de Habay, ont oeuvré à la construction de cette catiche. Merci à eux !

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Portfolio


Terrassement

Pré-forage

Vue Nord-Ouest de la catiche

La catiche une fois finie

Montage de la catiche

Mise en place de la catiche

Remblayage

Merci à toute l’équipe

Marquage des emplacements des piquets

Vue Sud-Ouest de la catiche

Camouflage de la catiche