Les nouveautés
Les photos des visites de terrain du circuit sud... Lire
Les photos des visites de terrain du circuit nord... Lire
Relire les présentations du Colloque... Lire

Répartition en Europe

La loutre a connu une forte régression de ses populations à la fin du 19ème siècle et au début du 20ème siècle suite à la chasse et au piégeage. Ce n’est qu’à la fin des années 80, lors de l’entrée en vigueur de la convention de Berne, le 1er juin 1982, que la loutre a été protégée. A partir des années 1990, la loutre va amorcer une reconquête des habitats délaissés !

Au Luxembourg, la loutre est protégée depuis 1972, en Belgique depuis 1981.

Malgré ce statut de protection, les populations de loutre du Luxembourg et de Wallonie ont continué à régresser. A la fin des années 80, on estimait la population à +/- 20 individus en Région Wallonne et quelques individus au Luxembourg.

Actuellement (données 2000-2007), la loutre est encore présente sur la Haute-Sûre, l’Our, l’Ourthe et la Semois. Il semble donc que la loutre soit dans une situation très précaire caractérisée par la présence de quelques individus erratiques qui ne marquent plus leur territoire par manque de compétition entre loutres du même sexe.

Cependant, au nord et au sud de nos Ardennes belgo-luxembourgeoises, l’espoir renaît. On constate de fait une recolonisation des espaces abandonnés par la loutre qui étaient de bonne qualité aussi bien en France qu’en Allemagne.

En France, la loutre est de retour dans l’Allier (affluent de la Loire), la Dordogne, l’Ardèche, la Drôme,... Alors que dans les années 80, les populations de loutre stables étaient présentes dans 10 départements sur 94, en 2000, il y avait 23 départements occupés. Elle a été réintroduite en Alsace et a été signalée sur la Meuse. C’est d’autant plus intéressant que la loutre semble vouloir emprunter des couloirs de recolonisation qui mènent vers les Ardennes belges. C’est le cas également pour les Pays-Bas (voir carte).

Carte des couloirs potentiels de migration
Reuther 2004

En Allemagne, le phénomène de recolonisation est similaire mais semble un peu plus lent (+/- 8 km de cours d’eau par an selon le Otterzentrum). Ces mouvements se font essentiellement à partir de l’ex Allemagne de l’Est.

Les populations de loutre européenne occidentale les plus importantes sont situées :
- en Grande Bretagne (+/- 8000 individus),
- en Espagne et au Portugal,
- en Suède et en Norvège,
- en Albanie et en Grêce.

Les populations d’Europe centrale (Hongrie, ...) sont également bien représentées.

Carte de répartition de la loutre en Europe
Rosoux et Green 2004

Le retour de la loutre chez nous avec des populations stables, plus qu’un espoir, mais il faudra un peu de patience.