Les nouveautés
Les photos des visites de terrain du circuit sud... Lire
Les photos des visites de terrain du circuit nord... Lire
Relire les présentations du Colloque... Lire

Espoir d’une reconquête

Au 19ème siècle, la loutre était répandue le long de la plupart de nos cours d’eau sans être commune partout. Par la suite, le piégeage et la chasse seront encouragés par les autorités persuadées que la loutre est "un pillard de poissons terrible".

L’octroi de primes de capture dès la fin du 19e siècle jusque dans les années 1950 va contribuer fortement à décimer les populations de loutre. Malgré la suppression des primes et la protection intégrale de l’espèce à la fin des années 1970, les effectifs de loutre vont continuer à régresser. Il est fort probable que les populations déjà fortement réduites par les captures ont aussi périclité suite à des pollutions diverses (organiques, bioaccumulations de métaux lourds, de PCBs), à la dégradation des habitats, aux mortalités accidentelles sur les routes, ...

L’espèce est fort probablement en voie d’extinction dans nos régions.

Cependant, une lueur d’espoir renaît. Depuis plus de 10 ans environ, on observe en effet aussi bien dans le Nord de l’Allemagne que dans le Centre de la France une lente recolonisation à raison de +/- 8 km de cours d’eau par an.

Cette lente recolonisation se fait actuellement par l’intermédiaire de corridors. Les bassins de la Sûre, de l’Our et des Deux Ourthes constituent des couloirs de migration préférentiels pour la loutre.